Médiathèque
Troyes Champagne Métropole

 Ghinzu, Alela Diane, Gossip, Ikue Mori, Steve Reich…

Holy Smoke / Dudley Perkins – 291 PER :
Mr Perkins aka Declaime revient avec un nouvel album entièrement produit par une jeune femme. Pas forcément révolutionnaire, la présente galette souffre d’une monotonie rythmique renforcée par des mélodies peu soulignées. La voix singulière n’étant pas mise en valeur il vaut mieux se diriger vers son premier et excellent disque pour apprécier la savonneuse élocution du bonhomme.
Fred


To Be Still / Alela Diane – 2 DIA :
Soutenue par Sting, cette artiste excelle dans un country – folk dépouillé et ciselé servi par sa voix déchirante. Pour peu qu’on laisse au charme le temps d’agir, ça fait un bien fou ! Comme le spectacle de la première neige de la saison sur la prairie ou la majesté des Montagnes Rocheuses en automne.
Jérôme et Cyril


Coco Avant Chanel/ B.O.F – 520 COC :
Comme souvent, les B.O sont des musiques faites pour accompagner des images, leurs apportant l’émotion nécessaire. Sortie de ce contexte, la musique n’a plus aucun sens et n’apporte rien à l’auditeur.
Ralph


Cinq Hops / Jacques Thollot – 1 THO :
Jazz rock orienté à la fois vers le classique et le contemporain, et porté par une voix de soprano qui donne une touche mystique. Pas toujours évident à écouter dans sa longueur le disque est en outre desservi par une prise de son de qualité moyenne qui renforce l’impression d’une musique datée.
François et Ralph

 

Let The Truth Be Told / Laura Izibor – 180 IZI :
De la soul très pro, une orchestration sans surprise : tout est à sa place pour un très bon début d’album qui s’essouffle rapidement. Il ne parait pas exagéré de parler d’un album de producteur plutôt que d’une véritable démarche artistique. Elevée sous de bonnes influences, la petite Laura s’avère au mieux être une bonne suiveuse, au pire une bonne copieuse.
Eric, Ralph, Fred et Cyril


Mirror Mirror / Ghinzu – 2 GHI :
Morceau par morceau, tous différents, on accroche de la première à la dernière note. Le groupe belge revient fort avec un rock puissant et emphatique. EFFICACE.
Jérôme et Julien


Keystone / Dave Douglas – 1 DOU :
Création d’une bande sonore pour illustrer un film muet de 1916. Musique décalée pour des images en noir et blanc très attachantes ; l’adéquation est à apprécier sur le dvd.
De la musique « qui cause » et qui associe des artistes représentatifs de courants divers de la scène new-yorkaise.

Eric


Endtroducing… / DJ Shadow – 290 DJS :
S’il ne doit rester qu’un seul album de trip-hop instrumental, ce sera celui-là ! Artiste de référence (Josh Davis)et label de référence (Mowax), l’album est très bien produit : boîtes à rythme et samples organiques se poursuivent dans un climat nostalgique et sombre. Urbain et indémodable.
Fred et Micheline


Music For Men / Gossip – 2 GOS :
Le groupe Gossip finirait par être plus connu pour les diverses excentricités de sa chanteuse que pour sa musique ! Et pourtant, son rock sautillant a de quoi revigorer les plus blasés ! Ceux qui seraient tentés de se détourner du phénomène à cause du buzz médiatique seront bien inspirés de revoir leur position et de tester l’effet produit par les miaulements de chat sauvage de Beth Ditto.
Cyril

Different Trains / Steve Reich – 450 REI :
Disque intéressant et original pour quatuor à cordes, dans un registre particulier dont Reich est l’un des initiateurs: la musique minimaliste. Les motifs mélodiques et rythmiques sont obsessionnels et subtilement déphasés, tout en incorporant des éléments de musique de jazz et contemporaine.
Créé pour le Kronos Quartet, le disque a reçu un Grammy Award en 1989 (meilleure composition de musique classique contemporaine).
François


Introducing / Akim El Sikameya – 021 SIK :
Une voix fine et légère, Presque féminine, et des intonations multiples : on voyage de l’Afrique du Nord à l’Amérique du Sud. On ne peut malheureusement que déplorer l’indigence des paroles en français.

Akagera / Humair, Jeanneau & Texier – 1 HUM :
Le trio très moderne et déstructuré habituellement devient mélodieux pour nous entraîner dans un voyage musical des sources du Nil à la mer, improvisé en visionnant un film sur le sujet. Musique descriptive qui évoque au fur et à mesure les contrées traversées. On se laisse transporter sur les flots mélodiques…
Eric et François

 

Class Insecta / Ikue Mori – 450 MOR :
Attention : tournant dans la façon d’appréhender la musique pour Madame Mori ! Elle ose les pulsations polyrythmiques. Entre musique sérielle et figurative, parfois très rythmée et parfois plus évanescente (mais toujours structurée), on entend bien les insectes, si, si !
Fred et Eric
 

Contact

  •  

Adresse
Boulevard Gambetta
10 000 Troyes