Médiathèque
Troyes Champagne Métropole

Air, Bjorn Berge, Dionysos, Maceo Parker, Amanda Blank…

Dust of Time / Eleni Karaindrou – 520 DUS :
Des passages de cordes très langoureux soutenus par un clavier léger ; c’est une musique mystérieuse et solennelle, appuyée par de grands suspens et tensions mélodiques (en relation avec un temps présenté comme évanescent). Très classique, tout en appelant à l’informel et à l’indéfini.
Christian


The Last Supper / John Zorn – 1 ZOR :
Des ambiances, voire des atmosphères, répétitives et étranges qui nous plongent dans un début de re-Création… Et surtout des voix féminines utilisées comme autant d’instruments par le chef d’orchestre John Zorn ! Le résultat superbe est si convaincant qu’on regrette seulement que le format d’une BO de court-métrage ne permette pas d’étirer les pistes pour qu’elles prennent davantage d’ampleur et de puissance.
Eric, Richard et Cyril


Life On Planet Groove / Maceo Parker – 180 PAR :
Voilà un live qui transpire le live !! Viril et doté d’un band sérieusement cuivré (les saxos hurlants !), le groove de Maceo Parker fait monter la température. La fusion avec le public est évidente. Quel tonus !
Eric et Jérôme


More Heart Than Brains / Bike For Three – 291 BIK :
L’un des deux protagonistes de l’entreprise vient du hip-hop et l’autre de l’électro. Ils ne se sont jamais rencontrés, si ce n’est par le biais d’internet et il faut le savoir pour le croire. Ils réussissent en effet une très belle synthèse et on sent nettement le potentiel pour devenir encore plus percutants. Une fois de plus, le Club ouvre la voie pour les non-amateurs de hip-hop, suivez le chemin !
Cyril

 

Fretwork / Bjorn Berge – 110 BER :
Berge utilise sa (grosse) technique pour élaborer un blues actuel, varié, rythmé et positif qui s’avère original. Sa voix l’est d’ailleurs tout autant. Jolie prestation.
Ralph et Micheline


Love 2 / Air – 290 AIR :
Air : créateurs d’atmosphères electro-rock planantes depuis la fin des années 90… Mais c’est l’ennui qui commence à planer dangereusement sur leurs compositions minimalistes agitées ça et là par diverses voix blasées…
Cyril


I Love You / Amanda Blank – 2 BLA :
Celle que l’on apparente avec facilité à Peaches offre en début d’album une musique et un phrasé nerveux, scandés. Parfait pour les soirées entre mauvaises filles et butches ! Puis elle s’essaie à quelque chose de plus mélodique et ça perd de son caractère, laissant à nu son manque de personnalité et l’indigence de ses textes obscènes…
Cyril et Jérôme


I Grade / Chezidek – 052 CHE :
Difficile de se démarquer au sein de la pléthorique production du reggae jamaïcain !!
Généralement le patronnage de Sly et Robbie est en la matière un gage de qualité. Pour autant, Chezidek ne se distingue guère que par sa voix très connotée « R’n’B ». Belle réalisation donc, mais un chanteur mielleux vite agaçant. Mieux vaut passer directement au CD n°2 axé autour du Dub, qui est nettement plus innovant.
Cyril


Page One / Joe Henderson – 1 HEN :
Thèmes et impros alternent au long de cet album « 100% pure tradition ». Pour s’initier avec les fondamentaux du jazz ou pour la nostalgie, avec un son étouffé qui restitue l’ambiance club.
Eric et François

 

Dionysos Eats Music ! / Dionysos – 099.2 DIO :
Ce double album balaie 15 ans de Dionysos : reprises, live, versions brutes de studio.
Un génial bric-à-brac musical qui donne un fidèle aperçu de l’univers imaginaire et burlesque d’un groupe français à dimension très scénique.
Jérôme


Black Lotos / Xu Fengxia & Lucas Niggli – 450 BLA :
Une musique entre silence et chant tribal, basculant d’ambiances shamaniques à indiennes… On pourra comparer les pistes 1 et 4 pour percevoir l’approche multiple des artistes.
Le premier instrument reste la voix elle-même de Xu Fengxia qui livre une vraie performance.
Eric


Taken By Trees / Victoria Bergsman – 2 TAK :
La rencontre de l’Occident et de l’Orient s’annonce sous les meilleurs auspices. Basée sur des thèmes éternels : le deuil, l’amour, la filiation… la composition est fluide, chaleureuse, raffinée mais aussi malheureusement redondante et retenue. La lassitude s’installe. Dommage !
Ralph, Eric et Christian
 

Contact

  •  

Adresse
Boulevard Gambetta
10 000 Troyes