Médiathèque
Troyes Champagne Métropole

Du temps pour lire cet été ? Alors découvrez la dernière sélection du club des lecteurs de la Médiathèque de Sainte-Savine

 

Nuits de noces d'Astrid Eliard

Nuits de Noces est un recueil de six nouvelles qui racontent six couples au soir de leur mariage. Dans cet opus se mêlent humour noir, des brins de poésie, du suspense, du mystère. C’est inattendu, féroce, attendrissant. C’est du délire et c’est pourtant vraisemblable. Dans un style éblouissant, des histoires à découvrir et à offrir : cruellement drôle.


Les âmes soeurs de Valérie Zenatti

Il est question d'amour, d'amitié, de choix de vie, du pouvoir que peut avoir parfois un livre sur notre vie et aussi de souvenirs d'enfance émouvants.
Pour certains un récit confus, sans intérêt particulier et qui manque parfois de profondeur.

 

Un tour en ville d'Anne Brochet

L'auteure a passé un après-midi de juillet 2008 à Libourne, près de Bordeaux. Elle y a pris des photos. De retour à Paris, elle écrit des textes.

De belles photos. Les textes laissent perplexe une bonne partie des lecteurs.

 

Entre ciel et terre de Jon Kalman Stefansson.

Nous sommes en Islande, en un temps disparu. Une écriture extraordinaire qui nous transporte et nous transperce, des personnages atypiques, de l'humour. Un roman magnifique traversé par l’amour des livres et de la poésie…à en mourir selon certains. Un grand livre ! Inoubliable.

 

Enigma d'Antoni Casa Ros

Barcelone. Quatre personnages marginaux et passionnés vont se croiser, s’aimer, se déchirer, ouvrir une librairie et fréquenter un cercle de fidèles d’un genre très spécial.

Un roman et des personnages très originaux et une petite dose de fantastique. C'est osé, très bien écrit, très bien construit, c'est un jeu de l'esprit brillant mais un peu froid. On est pris par la lecture et on attend la fin avec impatience.

 

La mer noire de Kéthévane Davrichewy

Dans un roman tissé d’exils et de souvenirs, l'auteur remonte l’histoire de sa propre famille jusqu’à Batoumi sur les bords de la mer Noire et Tbilissi, capitale du pays.
Un récit magnifique : c'est plein de vie, d'humanité, de chaleur humaine, c'est fort. Un livre intéressant, teinté de mélancolie. Pour d'autres, c'est déception et banalité.

 

Le sérieux des nuages de Denis Baldwin-Beneich

Convoqué par sa vieille amie Diane, Maxime Odradek interrompt son exil américain pour un hommage à leur ancien professeur de philosophie.

Uun texte foisonnant, parsemé de remarques tour à tour profondes, explosives, grossières. L'amour très bien évoqué. Un bon livre. Pour d'autres un roman ennuyeux, artificiel, décousu et verbeux mais…un beau titre.

 

La synthèse du camphre d'Arthur Dreyfus

Deux histoires. Celle de Félix, dont la passion pour la chimie est contrariée par l’Occupation. Celle d’Ernest, dont l’existence est bouleversée par une rencontre sur Internet.

Original, bien écrit, un vrai talent de conteur. Un autre regard sur des sujets déjà maintes fois évoqués : déportation et homosexualité. Un livre passionnant avec une fin surprenante. Un premier roman réussi. Coup de cœur !

 

La ville des voleurs de David Benioff

Leningrad, 1941. Alors que les nazis assiègent la ville, Lev Beniov est arrêté pour pillage et jeté dans la même cellule qu'un déserteur nommé Kolya. Au lieu d'être exécutés, ils se voient offrir la possibilité de sauver leur vie, à condition de se plier à un ordre étrange : se procurer des œufs pour le gâteau de mariage de la fille d'un puissant colonel soviétique… Un récit initiatique et romanesque où se mêlent humour, cruauté… Une plume intense, puissante pour une aventure originale et passionnante. A lire !
 


Sylvia de Leonard Michaels
Un récit autobiographique écrit au scalpel. Ce roman s'inscrit dans un contexte historique et intellectuel du début des années 60.
Pour certains lecteurs ce livre raconte la folie d'une femme, sa dégradation psychophysiologique née de sa jalousie. Pour d'autres non, il faut dépasser les apparences. Un livre à ne pas sous-estimer. A lire !

 

La vengeance du wombat de Kenneth Cook

14 histoires qui mettent en scène des bestioles de tout genre. 14 nouvelles où fourmillent les aventures rocambolesques d'un narrateur.

Pour tous ceux qui aiment l'auto-dérision c'est très drôle. Pour d'autres, il y a une unité dans ces histoires : c'est toujours un marché de dupe. C'est écrit avec humour, heureusement car c'est quand même répétitif.

 

Le Signe de la Lune d'Enrique Bonet & José-Luis Munuera

Artemis voue une adoration et une confiance absolue à la lune. Mais cette astre la trahira et deviendra la source de bien des malheurs.

Un conte qui n'a pas su transporter nos lecteurs dans les croyances et les légendes espagnoles et qui n'a pas éveillé en eux un grand intérêt.

 

 

Contact

  •  

Adresse
Boulevard Gambetta
10 000 Troyes